Demande Pourquoi Quotes

Image
Text
Demande Pourquoi Sayings: J'ME RETROUVE ASSIS LÀ, APRÈS C'T'ALBUM, ÉTERNELLE FEUILLE BLANCHE TOUJOURS LA MÊME SUR LAQUELLE J'PLANCHE, SUR LAQUELLE MES VERS DANSENT SOLITAIRE QUAND TOUT LE MONDE DORT J'ARRIVE PAS À ME TAIRE, FAUT QUE J'ÉCRIVE, C'EST MA DROGUE J'AI C'BESOIN DE ME CONFIER OU DE M'LACHER J'CROIS QUE ÇA ME LIBÈRE ET QU'AU FINAL J'ME SENS MOINS ATTACHÉ L'ALBUM EST DUR, COMME SLIM ME L'A DIT IL EST TROP PUR POUR GUÉRIR MA MALADIE, J'AI QUE L'ÉCRITURE J'PENSAIS QU'APRÈS L'AVOIR FINI JE SERAI À MÊME DE M'CONSACRER À MA FAMILLE MAIS MERDE C'EST LA MÊME J'SUIS TOUJOURS MAL, MAL DANS MA PEAU, MAL DANS MA TÊTE PLUS J'AVANCE ET PLUS J'SUIS SEUL, C'EST UN FAIT MEC, J'AIMERAIS T'DIRE QU'J'AI TROUVÉ LA PAIX MAIS C'EST PAS VRAI, DONC PERSO J'CONTINUERAI À RAPPER J'CONTINUERAI À RAPPER, À BALANCER MES TEXTES SUR SCÈNE OU DANS MA CHAMBRE, J'RESTE UN AUTEUR INTERPRÈTE AVEC C'T'ALBUM, DES PAGES DE MA VIE J'VIENS ARRACHER DONC C'EST NORMAL SI UNE PARTIE DE MON PUBLIC EST FÂCHÉ J'AI PAS VOULU FAIRE LE DINGUE OU LE PSYCHOPATHE... AU FINAL, J'SUIS QU'UN MEC QUI FLINGUE ET QUI ÉPATE ET QUI PARLE DE C'QUI S'PASSE DANS SON ENTOURAGE PARCE QUE C'EST LA RAGE QUI DOMINE ET NOUS HABITE ET CE DEPUIS LE DÉPART QUE LES MECS QUI ONT SUIVI QUELQUE CHOSE LÈVENT LA MAIN J'PARLE POUR CEUX QUI AGISSENT ET, SE SOUCIENT DU LENDEMAIN CHAQUE SOIR MA VIE J'LA REMETS EN SCÈNE S'EN SUIVENT DES TEXTES QUI S'EMPILENT ET QUI S'ENCHAÎNENT QUI M'ENTRAÎNENT LOIN D'CE MONDE ET D'SES PEINES LOIN D'CE MAL QUI NOUS GANGRÈNE, J'USE DE MES MOTS POUR APAISER MA HAINE ECOUTE SI MA VIE D'ARTISTE SE CONCRÉTISE PAS QU'IL EN SOIT AINSI, AVOIR FAIT CE DISQUE EST DÉJÀ UNE VICTOIRE L'ALBUM EST NOIR CAR NOIRE EST MA CARRIÈRE J'AURAIS DU SORTIR D'PUIS DES LUSTRES MAIS ÉPAISSES SONT LES BARRIÈRES. ALORS J'ENCAISSE ET FAIS UN BIZ DE MA TRISTESSE SI J'AVAIS PU SORTIR AVANT, J'L'AURAIS FAIT EN VITESSE C'EST JUSTE LA VIE UN JOUR ÇA PASSE, UN JOUR ÇA CASSE DÉDICACE À CEUX QUI M'SUIVENT DEPUIS L'DÉBUT QUI RATENT PAS UNE OCCAZ' DE M'ÉCOUTER LES VRAIS SAVENT QUE J'SUIS DÉGOÛTÉ QUAND ON VIENT ME VOIR :'WECH CAS POURQUOI T'AS PAS TOUT NIQUÉ?' POURQUOI J'AI PAS TOUT NIQUÉ? VA SAVOIR J'AI TÈTRE RATÉ LE COCHE APRÈS 'LYON' ET LES STREET TAPES, LE PUBLIC ÉTAIT POURTANT DANS MA POCHE. ECOUTE MES MORCEAUX TU M'VERRAS GRANDIR DÈS 'J'AI LA MORT' À AUJOURD'HUI, MON PARCOURS AURAIT PU ÊTRE PIRE QUAND ON EST JEUNES NORMAL ON A LA RAGE ET PUIS VIENT L'AGE OÙ COMME MOI, PÉLO ON TOURNE LA PAGE.
J'ME RETROUVE ASSIS LÀ, APRÈS C'T'ALBUM, ÉTERNELLE FEUILLE BLANCHE TOUJOURS LA MÊME SUR LAQUELLE J'PLANCHE, SUR LAQUELLE MES VERS DANSENT SOLITAIRE QUAND TOUT LE MONDE DORT J'ARRIVE PAS À ME TAIRE, FAUT QUE J'ÉCRIVE, C'EST MA DROGUE J'AI C'BESOIN DE ME CONFIER OU DE M'LACHER J'CROIS QUE ÇA ME LIBÈRE ET QU'AU FINAL J'ME SENS MOINS ATTACHÉ L'ALBUM EST DUR, COMME SLIM ME L'A DIT IL EST TROP PUR POUR GUÉRIR MA MALADIE, J'AI QUE L'ÉCRITURE J'PENSAIS QU'APRÈS L'AVOIR FINI JE SERAI À MÊME DE M'CONSACRER À MA FAMILLE MAIS MERDE C'EST LA MÊME J'SUIS TOUJOURS MAL, MAL DANS MA PEAU, MAL DANS MA TÊTE PLUS J'AVANCE ET PLUS J'SUIS SEUL, C'EST UN FAIT MEC, J'AIMERAIS T'DIRE QU'J'AI TROUVÉ LA PAIX MAIS C'EST PAS VRAI, DONC PERSO J'CONTINUERAI À RAPPER J'CONTINUERAI À RAPPER, À BALANCER MES TEXTES SUR SCÈNE OU DANS MA CHAMBRE, J'RESTE UN AUTEUR INTERPRÈTE AVEC C'T'ALBUM, DES PAGES DE MA VIE J'VIENS ARRACHER DONC C'EST NORMAL SI UNE PARTIE DE MON PUBLIC EST FÂCHÉ J'AI PAS VOULU FAIRE LE DINGUE OU LE PSYCHOPATHE... AU FINAL, J'SUIS QU'UN MEC QUI FLINGUE ET QUI ÉPATE ET QUI PARLE DE C'QUI S'PASSE DANS SON ENTOURAGE PARCE QUE C'EST LA RAGE QUI DOMINE ET NOUS HABITE ET CE DEPUIS LE DÉPART QUE LES MECS QUI ONT SUIVI QUELQUE CHOSE LÈVENT LA MAIN J'PARLE POUR CEUX QUI AGISSENT ET, SE SOUCIENT DU LENDEMAIN CHAQUE SOIR MA VIE J'LA REMETS EN SCÈNE S'EN SUIVENT DES TEXTES QUI S'EMPILENT ET QUI S'ENCHAÎNENT QUI M'ENTRAÎNENT LOIN D'CE MONDE ET D'SES PEINES LOIN D'CE MAL QUI NOUS GANGRÈNE, J'USE DE MES MOTS POUR APAISER MA HAINE ECOUTE SI MA VIE D'ARTISTE SE CONCRÉTISE PAS QU'IL EN SOIT AINSI, AVOIR FAIT CE DISQUE EST DÉJÀ UNE VICTOIRE L'ALBUM EST NOIR CAR NOIRE EST MA CARRIÈRE J'AURAIS DU SORTIR D'PUIS DES LUSTRES MAIS ÉPAISSES SONT LES BARRIÈRES. ALORS J'ENCAISSE ET FAIS UN BIZ DE MA TRISTESSE SI J'AVAIS PU SORTIR AVANT, J'L'AURAIS FAIT EN VITESSE C'EST JUSTE LA VIE UN JOUR ÇA PASSE, UN JOUR ÇA CASSE DÉDICACE À CEUX QUI M'SUIVENT DEPUIS L'DÉBUT QUI RATENT PAS UNE OCCAZ' DE M'ÉCOUTER LES VRAIS SAVENT QUE J'SUIS DÉGOÛTÉ QUAND ON VIENT ME VOIR :'WECH CAS POURQUOI T'AS PAS TOUT NIQUÉ?' POURQUOI J'AI PAS TOUT NIQUÉ? VA SAVOIR J'AI TÈTRE RATÉ LE COCHE APRÈS 'LYON' ET LES STREET TAPES, LE PUBLIC ÉTAIT POURTANT DANS MA POCHE. ECOUTE MES MORCEAUX TU M'VERRAS GRANDIR DÈS 'J'AI LA MORT' À AUJOURD'HUI, MON PARCOURS AURAIT PU ÊTRE PIRE QUAND ON EST JEUNES NORMAL ON A LA RAGE ET PUIS VIENT L'AGE OÙ COMME MOI, PÉLO ON TOURNE LA PAGE.

From Epilogue by Casus Belli
Image
Text
Quote about Demande Pourquoi: J'AVAIS JADIS UN POTE QUI NE PENSAIT QU'A SES GROUPIES UNE FOIS DANS LE SHOW-BIZ IL A TOURNE COMME UNE TOUPIE IL A SORTI UN DISQUE ET S'EST PRIS POUR UNE SUPERSTAR OUBLIANT SES AMIS ET LES TRAITANT COMME DES CLOCHARDS SA VIE N'ETAIT FAITE QUE DE BLUFF ET DE MEUFS POUR LUI C'ETAIT ROUTINE IL N'Y AVAIT RIEN DE NEUF VIVANT SUR LA GLOIRE AU LIEU DE VIVRE SUR LA QUALITE PENDANT QUELQUES SEMAINES IL S'EST PRIS POUR UNE SOMMITE DE LA RIME ET DES MOTS DANS L'ART D'ARRIMER LES MOTS MAIS JE SAIS QUE SON ALBUM N'ETAIT QU'UNE DEMO JE N'ETAIS PAS LE SEUL MAIS J'AI FERME MA GUEULE PARCEQUE SES GROUPIES NE VOULAIENT PAS LE LAISSER SEUL AUTOUR DE LUI SE CREAIT UN MONDE HORS MONDE FAIT DE ROUSSES, DE CHATAIN DE BRUNES ET DE BLONDES CE SONT CES POINTS DE DETAIL QUI FLATTENT SON EGO IL EN OUBLIE LE TEXTE, IL JOUE AU GIGOLO 'DISRESPECT' LES FEMMES ET FRIME UNE DE PERDUE, DIX DANS LA LIMOUSINE JE PENSE QUE SA PLACE EST A L'ADRESSE QUI SUIT AU SEIZE DE LA FAISANDERIE DANS LE SEIZIEME A PARIS BEAUCOUP DE TES AMIS ME DISENT QUE TU ME JALOUSES AU LIEU D'EN ETRE FIER C'EST POUR TOI QUE J'AI LE BLUES TU ANALYSES MES TEXTES POUR AVOIR DE L'INTELLECT JE M'APERCOIS QU'EN FAIT TU JALOUSES TA BIBLIOTHEQUE MAIS RIEN NE SERT DE COPIER L'ORIGINALITE SI TU TE MODELES AU MODELE TU DEVIENS PATE A MODELER AU DEPART TU CRITIQUES, AUJOURD'HUI TU IMITES TON INTELLIGENCE GRANDIT, VOICI TON SEUL MERITE CAR IMITATION EGALE LIMITATION DEMANDE A MES MUSES ELLES TE DIRONT QUE L'ART NE FAIT PAS L'ARMISTICE AVEC L'ARNAQUEUR TU NE FAIS QUE SUIVRE LA VAGUE, ESPECE DE SURFER SOUVIENS-TOI DE L'HISTOIRE DE L'ART DE JINA PENN, DUCHAMPS, DES COMPRESSIONS DE SOLAAR CONSTATE QUE JE TE FOUETTE AVEC POESIE ET PRENDS CETTE ANTI-PHRASE COMME MEILLEUR AMI LES AMIS DE MES AMIS SONT MES AMIS OK ET QUAND TU CAPTES LE MAL, TU FAIS DU KARAOKE TU FAIS DES DUPLICATA DE MON ART, J'IRAI TE VOIR ICI AU SEIZE DE LA FAISANDERIE DU SEIZIEME A PARIS
J'AVAIS JADIS UN POTE QUI NE PENSAIT QU'A SES GROUPIES UNE FOIS DANS LE SHOW-BIZ IL A TOURNE COMME UNE TOUPIE IL A SORTI UN DISQUE ET S'EST PRIS POUR UNE SUPERSTAR OUBLIANT SES AMIS ET LES TRAITANT COMME DES CLOCHARDS SA VIE N'ETAIT FAITE QUE DE BLUFF ET DE MEUFS POUR LUI C'ETAIT ROUTINE IL N'Y AVAIT RIEN DE NEUF VIVANT SUR LA GLOIRE AU LIEU DE VIVRE SUR LA QUALITE PENDANT QUELQUES SEMAINES IL S'EST PRIS POUR UNE SOMMITE DE LA RIME ET DES MOTS DANS L'ART D'ARRIMER LES MOTS MAIS JE SAIS QUE SON ALBUM N'ETAIT QU'UNE DEMO JE N'ETAIS PAS LE SEUL MAIS J'AI FERME MA GUEULE PARCEQUE SES GROUPIES NE VOULAIENT PAS LE LAISSER SEUL AUTOUR DE LUI SE CREAIT UN MONDE HORS MONDE FAIT DE ROUSSES, DE CHATAIN DE BRUNES ET DE BLONDES CE SONT CES POINTS DE DETAIL QUI FLATTENT SON EGO IL EN OUBLIE LE TEXTE, IL JOUE AU GIGOLO 'DISRESPECT' LES FEMMES ET FRIME UNE DE PERDUE, DIX DANS LA LIMOUSINE JE PENSE QUE SA PLACE EST A L'ADRESSE QUI SUIT AU SEIZE DE LA FAISANDERIE DANS LE SEIZIEME A PARIS BEAUCOUP DE TES AMIS ME DISENT QUE TU ME JALOUSES AU LIEU D'EN ETRE FIER C'EST POUR TOI QUE J'AI LE BLUES TU ANALYSES MES TEXTES POUR AVOIR DE L'INTELLECT JE M'APERCOIS QU'EN FAIT TU JALOUSES TA BIBLIOTHEQUE MAIS RIEN NE SERT DE COPIER L'ORIGINALITE SI TU TE MODELES AU MODELE TU DEVIENS PATE A MODELER AU DEPART TU CRITIQUES, AUJOURD'HUI TU IMITES TON INTELLIGENCE GRANDIT, VOICI TON SEUL MERITE CAR IMITATION EGALE LIMITATION DEMANDE A MES MUSES ELLES TE DIRONT QUE L'ART NE FAIT PAS L'ARMISTICE AVEC L'ARNAQUEUR TU NE FAIS QUE SUIVRE LA VAGUE, ESPECE DE SURFER SOUVIENS-TOI DE L'HISTOIRE DE L'ART DE JINA PENN, DUCHAMPS, DES COMPRESSIONS DE SOLAAR CONSTATE QUE JE TE FOUETTE AVEC POESIE ET PRENDS CETTE ANTI-PHRASE COMME MEILLEUR AMI LES AMIS DE MES AMIS SONT MES AMIS OK ET QUAND TU CAPTES LE MAL, TU FAIS DU KARAOKE TU FAIS DES DUPLICATA DE MON ART, J'IRAI TE VOIR ICI AU SEIZE DE LA FAISANDERIE DU SEIZIEME A PARIS

From Superstar by MC Solaar